Articles soumis à des interdictions ou des restrictions

Robot, appareil et d’autres articles à usage domestique


Si vous voyagez avec des pièces mécaniques ou d’autres articles comme des produits d’entretien ménagers, veuillez d’abord vérifier ici s’ils sont autorisés. Delta autorise de nombreux produits et appareils en tant que bagages enregistrés, cependant, certains articles sont interdits pour des contraintes de taille et de sécurité.

AUTOMOBILE

En règle générale, les pièces automobiles et de véhicules sont autorisées en bagages de cabine ou enregistrés, uniquement s’ils ont été entièrement purgés et ne présentent pas de trace de carburant. Les pièces pour moteur de voiture peuvent être placées dans le bagage enregistré uniquement si elles sont dans leur emballage d’origine et sans produits chimiques dangereux tels que de l’essence et de l’huile.

En savoir plus sur les pièces de voiture spécifiques

Si les pièces détachées de véhicule que vous comptez emmener sont usées, ou si vous n'êtes pas en mesure d'en retirer tous les résidus ou toutes les vapeurs présentant un danger, nous vous recommandons de les faire livrer à votre destination via un service de transport de colis.

  • Les amortisseurs scellés avec gaz sous pression ne seront pas acceptés dans le bagage enregistré. Même si un amortisseur n'est pas scellé avec gas sous pression, si celui-ci contient des résidus ou vapeurs d'essence ou d'huile, il sera considéré comme objet dangereux et sera retiré du bagage enregistré.
  • Les batteries de voiture sont interdites dans les bagages enregistrés et en cabine, selon les régulations FAA.
  • Les airbags de voiture sont interdits dans les bagages enregistrés et en cabine, selon les régulations FAA.

Même si un objet est généralement admis, il peut être sujet à un examen supplémentaire ou refusé au point de contrôle s'il déclenche une alarme lors du scanner, s'il semble avoir été trafiqué ou présente des problèmes de sécurité. La décision finale d’autoriser, ou non, un article quelconque à bord d’un avion, pour des raisons de sécurité, appartient à la TSA, s’ouvre dans une nouvelle fenêtre.

ARTICLES À USAGE DOMESTIQUE

Les aérosols (par exemple les vaporisateurs désinfectants et l'amidon), les javellisants, les solvants de dégraissage, les produits de débouchage et les pesticides sont interdits.

APPAREILS ÉLECTRONIQUES PORTABLES

Les appareils contenant du lithium ou des batteries au lithium (ordinateurs portables, smartphones, tablettes, etc.) doivent être transportés dans un bagage de cabine et ne pas être mis dans un bagage enregistré. En cas d’impossibilité : les appareils doivent être éteints complètement, en position ARRÊT (ils ne doivent pas être mis en mode veille), ainsi prémunis de toute mise en tension accidentelle, et bien emballés afin de les protéger d’un dommage éventuel.

Chaque personne est limitée à un maximum de 15 appareils électroniques portables.

Les batteries au lithium endommagées, défectueuses ou faisant l’objet d’un rappel ne sont pas autorisées dans les bagages de cabine et les bagages enregistrés. Des informations complémentaires sur le rappel de batteries et systèmes de batteries sont disponibles sur le site Web de la Commission de la sécurité des produits de consommation.

BAGAGES DITS « SMART »

De récents développements de bagages innovants avec des batteries au lithium intégrées, communément appelés « Bagages Smart » (bagages intelligents), sont commercialisés et vendus au public voyageur. Ces dispositifs incluent l’intégration d’outils tels que : batteries au lithium, moteurs, chargeurs, GPS, GSM, Bluetooth, technologie RFID ou Wi-Fi. La présence de batteries au lithium peut contrevenir à diverses exigences réglementaires. Ces dispositifs nécessitent une attention particulière, même si la réglementation en vigueur les autorise.

Exemples de bagages dits « Smart » proposant notamment les caractéristiques suivantes :

  • Batterie au lithium-ion et moteur permettant son utilisation en tant que moyen de transport personnel, soit comme un scooter debout, soit en position assise sur le véhicule. Ces dispositifs ne répondent pas aux critères d’un dispositif d’aide à la mobilité
  • Batterie au lithium-ion qui permet de recharger d’autres appareils électroniques tels que téléphones mobiles, tablettes et ordinateurs portables
  • Dispositifs de suivi GPS avec ou sans fonction GSM
  • Fonctionnalité Bluetooth, RFID et Wi-Fi
  • Étiquettes électroniques pour bagages
  • Serrure(s) électronique(s)
  • Batterie au lithium-ion, moteur et dispositif de suivi (GPS) permettant au bagage de s’auto-propulser et de « suivre » le propriétaire.

Restrictions qui s’appliquent au transport de ces bagages intelligents. Plus précisément que :

  • Les batteries au lithium-ion doivent avoir une puissance nominale ne dépassant pas 100 Wh, à moins que le client n’ait obtenu l’autorisation de l’opérateur, auquel cas la batterie au lithium ne doit pas avoir une puissance en wattheures supérieure à 160 Wh
  • Les voyageurs enregistrant un bagage connecté avec une batterie au lithium-ion amovible doivent l’enlever et l’emporter avec eux en cabine. Les clients transportant un bagage connecté contenant une batterie au lithium-ion amovible doivent l’enlever du compartiment prévu à cet effet avant d’embarquer dans l’avion. Une fois que la batterie est retirée du compartiment conçu à cet effet, elle peut être placée à l’intérieur du bagage à main. La batterie amovible ne nécessite pas d’être transportée séparément du bagage connecté.
  • Lorsqu’un bagage destiné à être transporté en cabine est remis à la porte d’embarquement ou à bord de l’avion pour être chargé dans la soute, le client doit alors retirer la batterie au lithium-ion du bagage avant qu’il soit chargé dans la soute. La batterie ou le chargeur supplémentaire doit alors être transporté en cabine.