Violations de réservation - FAQ


La politique de réservation de Delta est disponible sur WorldAgent Direct.

Oui. La politique de réservation couvre tous les abonnés du GDS, où qu'ils se trouvent. Pour Delta, la mise en application sera axée dans un premier temps sur les réservations GDS effectuées dans les 50 états des États-Unis, le district de Columbia, Porto Rico et les îles Vierges américaines.

Oui. Les utilisateurs GDS peuvent s'assurer qu'ils ne participent pas à des activités de réservation violant la politique de réservation de Delta en consultant le site Web de WorldAgent Direct.

Toutes les agences doivent se conformer à l’ensemble des politiques et procédures de réservation de Delta. Delta vérifiera les activités de réservation, évaluera les résultats et prendra les mesures appropriées une fois les violations identifiées.

Toutes les agences doivent se conformer à l’ensemble des politiques et procédures de réservation de Delta. Delta vérifiera les activités de réservation, évaluera les résultats et prendra les mesures appropriées une fois les violations identifiées.

VIOLATIONS DE LA POLITIQUE DE RÉSERVATION
FRAIS
Frais administratifs pour note de débit émise
Frais administratifs de 50 USD
Segments inactifs
3,50 USD par passager, par segment
Passifs
3,50 USD par passager, par segment
segments en double
10,00 USD par segment
Réservations frauduleuses, fictives ou spéculatives
15,00 USD par segment
Changements de noms non valides
15,00 USD par segment
Multiplication abusive des transactions (churning)
3,50 USD par segment
Données de vol sécurisées du passager manquantes
50,00 USD par nom, par dossier passager (PNR)

La politique s’applique aux segments réservés, qu’un billet soit émis ou non pour l’itinéraire.

La politique de réservation s’applique, qu’un billet soit finalement émis ou non pour l’itinéraire. Tout segment « DL » et « DL* » (c’est-à-dire Delta ou partage de code Delta) réservé et non annulé ou non parcouru représente une perte directe pour Delta, pas seulement en frais GDS mais aussi en inventaire perdu.

Delta a commencé à appliquer des frais sur les réservations effectuées à compter du 01 juin 2008.

Delta a commencé à fixer le montant des nouveaux frais relatifs aux violations de la politique de réservation encourus dans l’ensemble des réservations à compter du 01 février 2010.

Les notes de débit seront distribuées via le programme ARC Memo Manager, s’ouvre dans une nouvelle fenêtre. Ce produit inclut une fonctionnalité permettant de remettre en question et/ou de contester une note de débit sur le site Web.

Oui. La politique s’applique à tous les segments contenant un code de vol « DL » ou « DL* ».

Delta gère des systèmes de vérification qui offrent la possibilité de passer en revue l’ensemble des réservations GDS et d’identifier les violations de la politique de réservation.

Les GDS facturent Delta pour quasiment toutes les activités de réservation et notamment, sans s’y limiter, les transactions de vente, passives, d’annulation, de liste d’attente, inactives et de changement d’horaire.

Nous savons que des programmes informatiques permettent de rechercher des tarifs plus bas ou d’autres sièges. Cette pratique a un effet défavorable sur les coûts de Delta ; des frais seront donc prévus pour ces cas-là.

Oui. Les utilisateurs du GDS doivent utiliser le prénom complet du passager. Remplacer le prénom complet par des initiales exposera le PNR à un examen minutieux et finalement à une annulation.

Non. La création d’un PNR avec des segments passifs pour émettre l’itinéraire ou la facture d’un client représente une violation de la politique de réservation de Delta, et les violations de cette nature se traduiront par des frais de violation. Veuillez contacter votre GDS pour toute information relative aux pratiques de réservation non facturables.

Si le passager n’est pas prêt à acheter le billet avant que la période d’émission de billet de 24 heures n’expire, le PNR doit être annulé. Ceci permet d’ouvrir l’inventaire à la vente à d’autres clients qui sont prêts à acheter leurs billets. Le fait de retenir l’inventaire au-delà de la période d’émission de billet de 24 heures constitue une violation des politiques de réservation de Delta et fait directement du tort aux compagnies aériennes et aux autres clients en empêchant la vente de ces sièges à des clients disposés à les acheter.

Les passagers peuvent retenir une seule réservation aux conditions du règlement des tarifs publiés (p. ex. : règles d’émission de billet dans les 24 heures). Les passagers ne peuvent pas retenir un espace en double, ou en chevauchement, dans le but d’acheter ou de consolider un itinéraire (ex. : autre ville/vol/date/classe de service).

Le « churning » fait référence à toute réservation ou annulation répétée du même itinéraire, dans la même classe de service ou dans des classes de service différentes, dans un ou plusieurs dossiers passagers ou GDS dans le but notamment, mais sans s’y limiter, de contourner ou de prolonger les délais d’émission de billet, de retenir un inventaire ou de répondre aux exigences de productivité des GDS. DL exclut de la multiplication abusive des transactions toute activité générée à la même date à laquelle la réservation initiale d'un segment a été effectuée.

En général, Delta ne permet pas qu'un nom soit modifié dans un PNR existant. Ce dernier devrait être annulé et une nouvelle réservation effectuée en fonction de la disponibilité en cours. En cas d’autorisation d’un changement de nom, la procédure doit se dérouler via le centre de service international ou le centre de réservation de Delta.