Vols vers Cozumel


 

Plages de sable, palmiers et ciel bleu ne sont pas les seules raisons qui expliquent l’affluence des touristes à Cozumel tout au long de l’année. Quelques-uns des meilleurs lieux de plongée de l’hémisphère occidental se trouvent près de cet îlot des Caraïbes, au large de Cancún. Murènes, aigles de mer-léopard et tortues marines ne sont que quelques exemples des espèces sous-marines qui vivent dans ces eaux, parmi l’impressionnant inventaire marin de l’île. Dénommé parc national d’Arrecifes de Cozumel, ce récif est le deuxième plus grand récif corallien du monde. Il n’est pas surprenant que des plongeurs du monde entier prennent leurs quartiers dans ce coin de paradis tropical.

Port de croisière fréquenté, l’île possède aussi plusieurs parcs et clubs de plage spectaculaires où il fait bon s’installer au bord de l’eau, s’amuser à surfer les vagues et admirer les fonds marins muni de palmes et tuba. Renseignez-vous, certains sont payants et d’autres gratuits. Les amateurs de nature sauvage apprécieront le charme de la plage brute de Chen Rio, sur la côte sud-ouest. Si vous rêvez depuis toujours de nager avec les dauphins, c’est votre jour de chance ! Deux agences vous proposent de réaliser ce rêve. L’île ne manque pas d’activités terrestres : musée, églises historiques, phare, vestiges de la civilisation maya et excellents restaurants et bars animés, etc.

En dépit de sa taille minuscule, l’île de Cozumel est idéale pour se divertir, en particulier pour les amateurs de sports nautiques.

L’aéroport international de Cozumel est desservi par plusieurs compagnies aériennes commerciales et charters offrant des vols directs et des correspondances, dont Delta Air Lines. Il est équipé de deux pistes et de huit portes d’embarquement. Six sont réservées aux vols internes et deux aux vols internationaux.

À leur arrivée, les passagers passent par les douanes, où ils doivent présenter leur passeport et les formulaires d’immigration. À quelques pas des bureaux des douanes se trouve le point de retrait des bagages, qui sont collectés et contrôlés par les agents des douanes qui les passent aux rayons X.

Après la sortie des douanes, les voyageurs peuvent être approchés par des personnes portant des uniformes colorés et proposant des services de transport ou des visites guidées à titre gratuit. Il s’agit vraisemblablement de commerciaux représentant des complexes en multipropriété sur l’île.

L’aéroport est situé à Avenida 65 et Boulevard Aeropuerto, à cinq minutes en voiture de la ville de San Miguel. Sur place, vous ne trouverez pas de restaurant, mais un magasin hors taxe où vous pourrez vous procurer des bouteilles de tequila à rapporter chez vous.

Un service payant en minibus et au départ de l’aéroport international de Cozumel dessert les hôtels de la région. Les billets sont en vente à la billetterie qui se trouve à l’extérieur du point de retrait des bagages. Les taxis ne sont pas autorisés à desservir l’aéroport. Toutefois, ils peuvent être hélés dans la rue, à environ 13 m de l’enceinte aéroportuaire. Des voitures de location peuvent être réservées auprès de plusieurs agences, locales et internationales, dont les bureaux sont situés dans l’aéroport.

La plongée et le snorkeling sont les deux principales activités pratiquées à Cozumel. Plus d’une dizaine d’agences proposent des sorties en mer tous les jours. Les sites de plongée les plus recherchés sont, entre autres, le fameux Santa Rosa Wall, un dénivelé impressionnant dont la profondeur varie de1 à plus de 3 mètres, et Palancar Gardens, un récif de 24 mètres de long où les éponges en tuyau de poêle et les coraux noirs prospèrent.

La côte occidentale de l’île est bordée de plages de sable, de complexes hôteliers, de parcs et de clubs de plage, comme Playa Mia Grand Beach Park et Mr. Sancho’s, qui proposent un service de restauration tandis que vous vous prélassez au soleil ou que vous pratiquez des sports nautiques.

San Miguel est l’unique ville de Cozumel. En soirée, les habitants et les touristes se retrouvent à Benito Juarez Park, en centre-ville, pour écouter des artistes jouer de la musique et danser.

Visitez les deux sites archéologiques ayant mis à jour les vestiges de la civilisation maya à Cozumel :  San Gervasio abrite deux petits sites de ruines précolombiennes et la Zona Arqueológica El Caracol présente un temple incrusté de coquillages.

Des margaritas glacées, des salsas fraîchement préparées et du bon fromage épicé sont à la carte des plus de 100 restaurants mexicains authentiques de Cozumel. Des burritos de homard servis au Lobster Shack aux enchiladas de mérou chez Condesa, en passant par le poulet mole d’El Moro, les bons vivants auront l’embarras du choix.

Cozumel offre une variété d’hébergements pour tous les goûts et tous les budgets.

Les mégas complexes hôteliers au bord de l’océan proposent souvent un service tout compris avec restaurants, piscines, spas et autres agréments de luxe sur la côte occidentale. On y trouve d’imposants complexes familiaux comme le Royal Park Cozumel et le Cozumel Palace ainsi que des hôtels-boutiques privés de 56 chambres, tels que The Explorean.

Pour un séjour plus intimiste, la ville compte des dizaines de B&B, d’auberges et de maisons d’hôtes comme la Baldwin’s Guest House, où vous pouvez vous détendre en toute simplicité, à l’ombre d’une palapa près de la piscine. Des chambres, studios, appartements et maisons à partir de 35 USD la nuit sont disponibles sur Airbnb.

Côté vêtements, des tenues légères et décontractées sont idéales pour votre séjour à Cozumel. Sur cette île, il fait chaud et beau toute l’année. La température moyenne quotidienne est de 26 °C, avec de légères baisses autour de 21 °C en décembre et janvier et des pics de chaleur en juillet et août autour de 32 °C. Le climat s’accompagne de deux saisons des pluies. Attendez-vous à des pluies soutenues d’octobre à janvier et à des averses en juin et juillet. La saison des ouragans dure de juillet à octobre.

T-shirts en coton, shorts, robes d’été et sandales sont les indispensables de vos bagages. N’oubliez pas une bonne paire de baskets ou de chaussures de randonnée si vous avez l’intention de faire beaucoup de marche. Pensez également aux vêtements de pluie légers en cas d’averse, et en particulier à la crème de protection solaire et aux insecticides et répulsifs.