Vols à destination de La Havane


 

Autrefois à l’apogée du glamour tropical, en particulier les premières années suivant la Seconde Guerre mondiale, Cuba est par la suite tombée dans les mains du régime communiste en 1959 et a gelé ses relations avec les États-Unis pendant des décennies. Mais ces dernières années, les sanctions américaines se sont assouplies, ouvrant les possibilités de voyage vers l’île des Caraïbes.

La Havane, capitale du pays, se trouve sur la côte nord-ouest. En son cœur se trouve le centre historique de La Havane, La Habana Vieja, un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO fondé par les Espagnols en 1519. Au XVIIe siècle, la ville était un important chantier de construction navale. La richesse générée par cette industrie s’est traduite par la construction d’un nombre impressionnant de bâtiments aux couleurs pastel, styles architecturaux baroque et néoclassique, balcons suspendus, portes en fer forgé et patios privés.

La Havane est un paradis pour les amateurs de plein air, grâce aux sports nautiques comme la nage avec palmes et tuba, la plongée, la pêche et la navigation de plaisance. Mais l’intérieur des terres ne manque pas d’intérêt : sont praticables la spéléologie, la randonnée, l’escalade, l’équitation et le cyclisme.

L’aéroport international José-Martí (HAV), anciennement l’aéroport Rancho-Boyeros, se trouve à Boyeros, à 14 km de La Havane. L’aéroport opère avec plus de 25 compagnies aériennes internationales, dont Delta Air Lines, et dessert plus de 60 destinations réparties dans plus de 30 pays.

L’aéroport compte cinq terminaux distincts, chacun ayant une affectation précise : pour les vols internes, les vols charters américains, les vols internationaux, les vols pour les Caraïbes et le fret. Un service de navette de bus circule entre les terminaux.

Les prestataires de service de l’aéroport sont essentiellement concentrés dans le terminal 3 des vols internationaux. C’est là que vous trouverez la plupart des restaurants et boutiques, vendant des produits hors taxes, des livres, des magazines, des souvenirs, des cigares et du rhum.

  • Des navettes sont affrétées pour prendre les passagers qui participent à des excursions à l’extérieur du terminal.
  • Les taxis prennent en charge les passagers depuis les stations qui se trouvent à l’extérieur de chaque terminal
  • Les bus locaux prennent les passagers à l’extérieur du Terminal 1, mais ils n’acceptent que les pesos nationaux cubains (CUP) et non les pesos cubains convertibles (CUC), ce qui rend leur utilisation difficile par les visiteurs.
  • Les agences de location de voiture sont situées dans la zone des arrivées ou à l’extérieur du parking.

Visitez le centre historique de La Havane, La Habana Vieja, en commençant par la Place vieille (Plaza Vieja), puis la cathédrale de La Havane (Catedral de La Habana), la forteresse de la Cabaña (Forteleza de San Carlos de la Cabaña) et enfin Calle Mercaderes, une rue pavée pittoresque bordée de boutiques et de musées.

La grande visibilité de l’eau et la présence de l’un des plus grands récifs du monde en font un environnement idéal pour la plongée sous-marine. Les sites de plongée préférés sont les Jardines de la Reina, Maria la Gorda et l’île de la Jeunesse (Isla de la Juventud).

Comme le célèbre roman « Le Vieil homme et la mer » d’Ernest Hemingway l’affirmait en 1951, la pêche sportive est exceptionnelle à Cuba. Le Gulf Stream le long de la côte nord compte une population de poissons comme les voiliers, les thons, les espadons, les barracudas et les marlins. Le pêcheur à la mouche peut faire des plats pour attraper tarpons et albulas vulpes.

Profitez du soleil à Playas del Este, une bande de sable de plusieurs kilomètres de long qui fait le bonheur des surfeurs, ponctuée d’hôtels, restaurants et boutiques de plage. Santa María del Mar est un site connu des touristes. Guanabo est une étendue moins aménagée, mais préférée de la population locale.

Alors que le tourisme est en hausse à La Havane, le nombre d’hôtels n’a pas suivi le rythme. Il est vivement conseillé aux visiteurs de réserver leur hébergement bien avant leur arrivée.

Situé dans le quartier résidentiel et d’affaires de Miramar, Meliá Habana bénéficie d’une vue imprenable sur la ville et la mer. Entouré de magnifiques jardins paysagers et d’une végétation luxuriante, l’hôtel abrite le restaurant gastronomique La Bella Cubana, qui sert une fusion de cuisines asiatique et cubaine.

L’hôtel Iberostar Parque Central, au centre de La Havane, arbore une architecture coloniale époustouflante, possède une piscine sur le toit-terrasse et vous réserve une vue imprenable sur la ville.

Les Casa Particulares sont des maisons de particuliers qui louent des chambres d’hôtes. L’offre est variée, des appartements penthouse aux logements plus modestes. Les chambres sont généralement équipées de deux lits, d’une salle de bain privée, d’un réfrigérateur et d’un climatiseur. Nombre d’entre elles sont disponibles sur Airbnb.com, s’ouvre dans une nouvelle fenêtre.

Le climat de La Havane est tropical, chaud et ensoleillé toute l’année.
Les mois les plus chauds sont de juin à septembre, avec des températures moyennes hautes autour de 30 °C. À cette période de l’année, l’humidité est également très présente. Les mois les plus frais sont de décembre à février, avec des températures moyennes hautes autour de 26 °C. La saison des pluies s’étend de mai à octobre, avec des averses en moyenne 12 à 16 jours par mois. C’est aussi la saison des ouragans. La saison sèche s’étend de novembre à avril, avec des averses brèves et moins fréquentes.